Comité pour l'accessibilité sociale du transport en commun

Rapport d'enquête version pdf

Au printemps 2012, nous nous sommes réunis une vingtaine de personnes à trois occasions pour réfléchir à la question du transport en commun dans une optique de défense des droits des personnes en situation de pauvreté. 

C’est suite à cette réflexion qu’en avril 2012, nous avons mis sur pied le Comité du CAPMO pour l’accessibilité sociale au transport en commun. À partir de celui-ci nous avons publié différentes lettres dans les courriers des lecteurs des quotidiens de Québec, obtenu une entrevue à la télévision de Radio-Canada à Québec et écrit à plusieurs reprises aux différentes instances concernées, notamment dans une campagne au printemps 2013 signée par une quinzaine d’organismes communautaires de la région. En automne 2013, l’évaluation et la révision de notre plan d’action  nous a conduits à débuter une enquête sur l’accessibilité sociale du transport en commun.

Pour nous, c’est quoi l’accessibilité sociale?

Revendiquer l’accessibilité sociale du transport en commun, c’est exiger un coût que les personnes à faible revenu ont les moyens de payer, mais aussi avoir un bon service (horaire, fréquence de passage) dans les secteurs de la ville où elles habitent. L’accessibilité sociale, c’est une dimension importante pour un développement viable de notre région.